pompe piscine

Bien choisir sa pompe piscine

Avoir une piscine privée, c’est beaucoup de bonheur pour la belle saison, et cela permet de profiter d’une piscine à disposition, quel que soit le jour ou l’heure en offrant aux enfants une activité toute trouvée pour les vacances. Mais pour garder une eau de qualité, vous ne pourrez pas faire sans certains éléments indispensables, la pompe piscine faisant partie de ces incontournables. Pour bien choisir votre pompe piscine, il faut d’abord comprendre son utilité ainsi que le mécanisme de fonctionnement des différents modèles.

Tout d’abord, pourquoi une pompe piscine ? Simplement pour nettoyer et purifier l’eau qui, sans cela, ne serait pas suffisamment saine pour se baigner. La pompe est là pour « aspirer » l’eau de la piscine et la faire passer par le système de filtration, où elle sera nettoyée, avant d’être réintégrée dans le bassin. Pour aspirer l’eau, la piscine doit être munie de skimmers, de bondes ou de débordements. Avant d’atteindre la pompe à proprement parler, l’eau doit passer par un préfiltre, qui évitera que de trop gros débris (comme des feuilles mortes par exemple) ne viennent l’endommager. Ce préfiltre est donc absolument indispensable au bon fonctionnement du système, et vous ne devriez jamais faire fonctionner la pompe sans que celui-ci ne soit en place. Il faudra également le nettoyer régulièrement.

La pompe elle-même est constituée de turbines qui assurent le mouvement de l’eau et de filtres spéciaux qui permettent de garder une eau saine en permanence. Le moteur de la pompe donne le mouvement nécessaire pour que l’eau du bassin soit attirée vers les filtres et pour que l’eau purifiée retourne dans la piscine, via des buses de refoulement. Ce moteur est donc un aspect clé du système, et sa puissance déterminera le degré d’efficacité de la pompe. De fait, plus la piscine est grande, plus le moteur de la pompe doit être puissant.

Quoi qu’il en soit, pour être pleinement efficace, une pompe piscine doit avoir la capacité de filtrer l’intégralité du contenu de votre piscine en moins de 6 heures. Ainsi, le débit de la pompe dépend directement du volume de votre piscine, mais pas uniquement. La tuyauterie utilisée pour les raccords a également son importance et, si vous voulez investir dans une pompe un peu moins puissante, vous devrez vous assurer que les tuyaux sont relativement larges. En effet, plus les tuyaux sont étroits, plus la pompe doit forcer pour attirer la même quantité d’eau. De même, on évitera au maximum les coudes et tournants dans la tuyauterie qui auront pour effet de freiner le débit.

Pour le moteur lui-même, il peut être intéressant de le choisir à deux vitesses, et vous pourrez alors régler le débit en fonction de votre utilisation de la piscine, et n’utiliser la vitesse la plus rapide que lorsque beaucoup de monde se baigne dans une même journée.

Dans l’idéal, la pompe piscine devrait se trouver le plus près possible du bassin, dans le local technique. Plus elle sera proche, plus son travail en sera facilité. Quel que soit le type de filtre utilisé, veillez toujours à ce qu’il soit en bon état. Enfin, le choix d’un modèle monophasé ou triphasé dépend de l’installation électrique de votre habitation.